Archives de tags | recette

Moelleux à la rhubarbe

Je ne sais pas chez vous, mais ici, le ciel est gris… Il fait déjà bien frais alors le ptit rituel du café prend son importance l’après midi.

Mes parents m’ont apporté quelques bâtons de rhubarbe, ainsi que d’autres légumes… Rien de meilleur que les fruits et légumes du jardin 😀

Pas trop envie d’une tarte mais envie de douceur… En feuilletant mes magazines, je suis tombée sur une recette de gateau qu’on agrémente de compote de rhubarbe. Je l’ai bidouillé un peu, j’ai retiré la compote de rhubarbe et à la place j’y ai mis des touts petits morceaux… Miam..

moelleux rhubarbe

Ca donne envie, non???

Pour se faire, il vous faudra :

Quelques bâtons de rhubarbe,

4 oeufs de taille moyenne, 3 si ce sont des gros

180g de beurre fondu

200g de farine

50g de maïzena

150g de sucre (+un peu pour les tronçons de rhubarbe)

1 sachet de levure chimique

Etape 1 : Pelez les bâtons, coupez les en petits tronçons, mettez dans un saladier, et saupoudrez un peu de sucre. Mélangez, et remisez une heure ou deux.

Etape 2 : Faites fondre le beurre. Attention, il doit être fondu mais pas chaud

Etape 3 : Battez les oeufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange s’éclaircisse.

Etape 4 : Ajoutez le mélange farine/maïzena/levure à l’appareil.

Etape 5 : Ajoutez le beurre fondu.

Etape 6 : Dans le mélange bien homogène, ajoutez les morceaux de rhubarbe. Veillez à bien les enrober.

Etape 7 : Versez votre préparation dans un moule silicone ou dans un moule que vous aurez chemisé.

Zip, on enfourne (à froid, parce que j’aime bien les départs à froid et que souvent j’oublie de faire préchauffer). A 160°C, chaleur tournante, pendant environ 40 minutes. Encore une fois, ca dépend de votre four.

Le gâteau se garde bien trois jours, si vous prenez soin de le couvrir d’un film alimentaire 😉

Clafoutis à la pêche

Une petite envie de pêches, de gâteau… Et zip zoup, les deux se sont mariés en un clafoutis… Si personnellement, j’adore quand c’est tiède, min ptit mari le préfère bien frais. Il s’adapte aux goûts de chacun.

Il ne vous faudra pas grand chose.

Quelques pêches que vous aurez pelées, dénoyautées et coupées en quartiers.

400g de lait entier

130g de sucre

3 gros oeufs

130g de farine classique

30g de beurre doux

Dans un saladier, battez vos oeufs en omelette, puis ajoutez le sucre et fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez votre farine de manière à obtenir un appareil homogène.

Dans une casserole, faites chauffer le lait. Eteignez quand il est bien chaud puis ajoutez le beurre coupé en dés. Laissez fondre et mélangez.

Versez ensuite doucement le mélange lait/beurre sur votre appareil et mélangez.

Préchauffez votre four, th 180°C, chaleur tournante.

Chemisez votre moule (ici, j’ai opté pour des ramequins en terre comme ceux pour la crème brûlée). Répartissez vos morceaux de pêche dedans et versez votre préparation dessus.

Enfournez pour une vingtaine de minutes. Le dessus doit être doré mais pas trop, sinon ce sera « caoutchouteux » sous la dent. Il n’y a plus qu’à déguster 🙂

clafoutis blogIl est possible de réaliser cette recette avec d’autres fruits. Même des fruits en boîte, mais pour ceux ci, il est nécessaire de bien les égoutter.

Un ptit flan coco

Chez moi, personne n’apprécie la noix de coco. Mais pour une fois, j’ai décidé de me préparer un bon goûter, mes enfants préférant une glace.

J’ai modifié un peu la recette que vous trouverez dans l’index, en augmentant légèrement la quantité de noix de coco, soit 140g, et en mettant 3 oeufs au lieu de deux. Cuisson en chaleur tournante, 175° pendant 42min.

Et voici le résultat en sortie de four :

flan coco 002 blog

Puis après refroidissement, passage au frais et découpe.

flan coco 006 blog

Me suis régalée!!!!! Et vous, ca vous tente 😉

Cake moelleux à la vanille et noix de coco

Depuis quelques temps, je poste de façon erratique… J’avoue que je suis plus souvent sur Fb que sur mon blog. C’est pas bien mais c’est tellement convivial, hihi…

Allez… Revenons à nos moutons, ou plutôt à notre cake. Hier soir, a commencé la saison 2 du Meilleur Patissier. Comme beaucoup, je me suis installée afin de voir ce que les participants allaient faire de bon (et de beau aussi). La soirée a surtout tourné autour du cake. Un dessert simple me direz vous, du basique. Que nenni, quand on ne connait pas son matériel (tant plat, robot que four), ca n’est pas toujours évident. Aucune des recettes ne m’a réellement interpellé et comme j’avais une envie de coco… Bah, je me suis lancée dans un cake à la coco, avec une petite touche de vanille.

blog11

Pour se faire, il vous faudra :

125g de beurre en pommade

100g de sucre fin

40g de sucre vanillé (ici, c’est du maison donc trèsssssssss parfumé!!!)

110g de noix de coco râpée

75g de farine

7g de levure

3 oeufs (ici, de la ferme)

et pour faire plaisir à mon père j’ai ajouté 4 cuillère à soupe de rhum ambré. C’est facultatif!!!!!

Préchauffez votre four. Ici, à 150°C en chaleur tournante.

Dans un saladier, mettez votre beurre et vos sucres. Battez jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajoutez ensuite vos oeufs battus en omelette, tout en continuant à mélanger.

Ajoutez ensuite votre mélange farine/levure. Puis, votre noix de coco. Et pour finir votre rhum.

Préparez votre moule à cake. Ici, j’ai opté pour un moule, pas trop grand, que j’ai chemisé avec du papier cuisson. Cela m’a évité l’ajout de matières grasses.

Et hop, on enfourne pour environ 30 minutes (la lame du couteau doit ressortir sèche).

Démoulez sur une grille et laissez refroidir. Pour la décoration, ici, j’ai opté pour du sucre impalpable et quelques copeaux de chocolat pour la gourmandise. Avec une petite crème anglaise, c’est délicieux également.

 

Ps : Une petite précision… Mon moule à cake n’est pas très grand, une vingtaine de centimètre. 😉

Le gâteau Arlequin

Il y a peu, mon mini loup a fêté ses 5 ans. Pas trop d’idées, j’ai donc feuilleté mes livres… Et je suis tombée sur l’Arlequin de chez Demarle.

S’il est un peu long à faire, et il faut travailler assez vite pour le montage mais, il présente l’avantage d’être préparé à l’avance et congelé.

Trève de blabla, et voici ce qu’il vous faudra 😉 pour faire ce gâteau là. La présentation n’est pas tip top, mais j’étais un peu à court de temps. Nous avons simplement écrit joyeux anniversaire au chocolat blanc 😉

anniv 5 ans loustic 009

 

Etape 1 : La crème brûlée à la vanille.

130g de lait

330g de crème liquide entière

6 jaunes d’oeufs

110g de sucre fin

1 cc d’extrait de vanille

 

On préchauffe le four à 100°C.

Pendant ce temps, versez dans une casserole le lait et la crème. Portez à ébullition. Puis, retirez du feu et mettez votre extrait de vanille.

Dans un saladier, battez vos jaunes d’oeufs et votre sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Versez ensuite le contenu de la casserole sur le mélange et mélangez doucement. Ne fouettez pas!!!! Sinon, le mélange va mousser.

Dans une plaque que vous aurez chemisé (ici un flexipat, placé sur une plaque perforée), versez la crème et faites cuire environ 40 min. Pour savoir si la crème est cuite, essayez de la faire trembloter. Elle doit être solidifiée!!!

Sortez du four, et laissez refroidir complètement. Placez ensuite votre plaque au congélateur pendant quelques heures.

 

Etape 2 : La « mousse » au chocolat

150g de chocolat noir

300g de crème liquide entière bien froide.

 

Dans un bain marie, faites fondre votre chocolat.

Montez votre crème en une chantilly pas trop ferme. Quand le chocolat est fondu, ajoutez y environ un tiers de la chantilly et fouettez énergiquement. Incorporez ensuite doucement le reste de la chantilly.

Lorsque le mélange est homogène, mettez au frais.

 

Etape 3 : Le sirop du punchage (ici, j’ai opté pour un sirop au rhum)

50g d’eau

60g de sucre

1 bonne cuillère à soupe de rhum

 

Dans une casserole, mettez l’eau et le sucre. Mélangez et portez à ébulllition quelques instants. Retirez du feu et quand le sirop est froid, ajoutez votre parfum (ici le rhum).

 

Etape 4 : Le biscuit chocolaté

2 oeufs

2 jaunes d’oeufs

100 + 20g de sucre fin

30g de farine

25g de cacao en poudre

2 blancs d’oeufs

 

Préchauffez votre four th 180°C.

Dans un saladier supportant le bain marie, mélangez les oeufs, les jaunes et les 100g de sucre jusqu’à ce que le mélange atteigne 40°C.

Quand le mélange est à température, sortez du bain et fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse et triple de volume. Incorporez ensuite la farine et le caco, tamisés.

Dans un autre saladier, commencez à monter vos blancs en neige. Lorsque le mélange devient mousseux, ajoutez vos 20g de sucre. Essayez de ne pas trop serrer vos blancs.

Prenez ensuite un tiers de vos blancs et détendez votre mélange chocolaté. Incorporez ensuite doucement le reste de vos blancs.

Versez votre préparation dans une plaque (ici un flexipat posé sur une plaque perforée), répartissez de manière homogène. Et, on enfourne pour une dizaine de minutes.

En fin de cuisson, laissez un peu refroidir, puis démoulez sur une feuille sulfurisée.

 

On passe à l’étape montage. Vous devez travailler assez vite pour ne pas que votre crème brûlée ne décongèle.

Coupez votre biscuit en deux rectangle de même dimension. Idem pour la crème brûlée. Placez votre cadre sur une feuille de papier sulfurisé (elle même placée sur une plaque allant au congélateur).

Dans votre cadre, mettez une moitié du gâteau. Imbibez le biscuit avec une partie de votre sirop de punchage. Placez ensuite la moitié de votre crème brûlée. Versez ensuite la moitié de votre mousse au chocolat et lissez.

On recommence l’opération. Seconde moitié du gâteau, que vous punchez. Seconde moitié de crème brûlée et le reste de votre chantilly que vous lissez.

Mettez ensuite au congélateur votre cadre ainsi garni. Au bout de deux heures, je l’ai sorti du congélateur le temps d’écrire joyeux anniversaire avec un cornet de chocolat blanc. J’ai ensuite remis au congélateur.

 

Ici, j’ai préparé le vendredi pour le dimanche. Le samedi soir, j’ai sorti mon cadre du congélateur, j’ai décollé le cadre et j’ai placé mon gâteau au réfrigérateur jusqu’au moment du service. Aucun problème de tenue, il n’y avait qu’à déguster.

Roussette

Avec mon ptit mari, nous aimons beaucoup ce poisson. Aussi, j’en fais de temps en temps quand les loustics sont à la cantine (ils ont horreur du poisson, mdrrr).

Cette semaine, je suis seule mais je me suis fait mon petit plaisir…. Avec une bonne assiette de frites maison !!!!! Miam, miam…

005

Cela vous tente??? Oui??? Alors, allons y.

Pour se faire, il vous faudra :

De la roussette que vous débiterez en tronçons (elle est vendue sans la peau et propre).

un oignon

du vin blanc, un peu d’eau

du sel, du poivre

du vinaigre et de la maïzena

Les quantités ne sont pas données parce qu’elles dépendent de la quantité de poisson 😉

Dans une poêle, faites dorer un oignon. Mettez ensuite vos tronçons de poisson que vous faites dorer brièvement de chaque côté.

Ajoutez votre vin blanc et mettez un peu d’eau. Salez, poivrez, couvrez et laissez cuire environ une dizaine de minutes.

Dans un bol, préparer votre Maïzena que vous diluerez avec un peu de vinaigre.

A la fin de cuisson de votre poisson, versez votre mélange vinaigré de façon à épaissir la sauce.

Il n’y a plus qu’à déguster avec une bonne portion de frites ou une pomme de terre vapeur.

 

Gâteau au chocolat et à l’huile d’olive

Ce n’est pas le gâteau que je devais confectionner à la base. Mais, j’ai rencontré quelque soucis. Faute de temps, je n’ai pu le réaliser à nouveau.

Je me suis donc rabattue sur un gâteau au chocolat sauf que j’ai toujours cette tendance à « arranger » les recettes. Ici, j’ai remplacé une partie du beurre par de l’huile d’olive. Si, si, je vous assure, vous avez bien lu : de l’huile d’olive. Oui mais pas n’importe laquelle…

Pour la petite histoire : Tous les ans, je descends dans le Sud et je tanne mon petit mari pour aller chercher de l’huile d’olive du Domaine Salvator, aux Mées. Cette année, j’ai craqué également pour une bouteille de Salvagrumes. Il s’agit d’une huile d’olive et d’agrumes, d’une douceur en bouche et si parfumée qu’on la mangerait à la petite cuillère.

008 blog

Pour se faire, il vous faudra :

100g de chocolat noir

100g de sucre cristal

50g de farine

50g de maïzena

3 oeufs entiers (ici de la ferme, donc des dodus) battus en omelette

6gr de levure chimique

42g d’huile d’olive Salvagrumes

50g de beurre

Vous avez tout??? Alors c’est partiiiiiiiiii !!

Faites préchauffer votre four th 180°C, chaleur tournante.

Dans un saladier, cassez votre chocolat en morceaux, mettez votre beurre et faites fondre doucement au micro ondes (je ne donne pas de temps, cela dépend de la puissance de votre MO).

Mélangez vivement afin que le l’appareil devienne homogène. Incorporez ensuite votre huile d’olive parfumée. Puis, le sucre. Ensuite, les oeufs. Et pour finir le mélange farine/maïzena/levure.

La pâte est brillante, souple et dégage un parfum hummmm….

Versez la dans votre moule en silicone (si vous utilisez un moule classique n’oubliez pas de le beurrer et de le fariner). Et zip, au four pour 17min (le temps de cuisson varie selon le four). Le gâteau est cuit lorsque la pointe du couteau ressort sèche.

Laissez refroidir un peu, puis démoulez. Au refroidissement complet du gâteau, saupoudrez du sucre impalpable (ou du sucre glace si vous n’en avez pas).

Il n’y a plus qu’à déguster tel que ou avec une petite crème anglaise maison comme ce fut le cas pour les loustics.

014